Actualités

Les créateurs de mode upcycling

Par Sarah Lobbe, le 25 juillet 2020  (Temps de lecture : 4min)

 

Reiner, la marketplace mode upcycling made in France

 

Avec l’équivalent d’une benne entière de vêtements jetée chaque seconde, la mode se trouve sur le podium des secteurs les plus polluants au monde. Las de cette consommation démesurée et destructrice, un ancien ingénieur mécanique du nom de Reiner Pilz évoque alors l’idée de l’« upcycling ».  Le « surcyclage » en français consiste ainsi à récupérer des matériaux pour en faire des produits d’utilité supérieure, afin de limiter le gaspillage et de produire de façon responsable. Miser sur l’upcycling, c’est permettre à la fois aux créateurs et aux consommateurs de ne plus choisir entre leur goût pour la mode et leur respect pour l’environnement. L’upcycling devient alors symbole d’un traité de paix entre esthétisme et écologie. Zéro chute, qualité optimale, unicité des pièces : cette nouvelle forme de production réinvente entièrement l’industrie du textile. Aujourd’hui, l’upcycling ne cesse d’évoluer et se décline désormais en vêtements évolutifs ou encore en pièces détachés. Mais finalement, peu importe la forme qu’il prend, l’objectif reste le même : transformer les matériaux d’hier afin d’offrir une réponse aux enjeux environnementaux d’aujourd’hui et de demain.  

 

 Défilé Marine Serre - Paris Fashion Week,  Feb 2018

 

L’upcycling représente un challenge de choix pour les jeunes créateurs ambitieux et soucieux de la cause écologique. Il représente une source inépuisable de créativité et d’inspiration pour ces artistes. Ronald Van Der kemp, jeune créateur néerlandais qui a lancé en 2014 sa maison de haute couture, opte ainsi pour cette forme innovante de production et affirme que « l’upcycling oblige à travailler avec ce que tu trouves, et ces limites nourrissent la créativité ». En France non plus, nous ne sommes pas en reste d’exemple de créateurs inspirés par le surcyclage. Marine Serre, lauréate du prix LVMH en 2017, surprend en créant une collection entière à partir de matériaux recyclés. Anciens tapis persans, foulards en soie de seconde main, ou encore ballons de gymnastique : cette jeune créatrice de 28 ans jouit d’autant de sources d’inspiration qu’il n’y a de chutes de tissu dans le monde. Petit à petit, l’upcycling se démocratise : de nouvelles marques éclosent chaque semaine et rivalisent d’ingéniosité, au grand plaisir des consommateurs de mode responsable. 

 

logo Reiner

Logo Reiner

C’est au cœur de ce marché en plein essor que naît Reiner. Fruit d’une collaboration entre deux amis passionnés de mode et soucieux de la cause environnementale, cette marketplace innovante propose de réunir une sélection de créateurs upcycling et écoresponsables afin de proposer des pièces exclusives, fortes, et inspirantes, tout en respectant l’environnement. Forts de cette vision ambivalente, les deux créateurs de Reiner, Benjamin et Justin, permettent d’accompagner, de développer et d’encourager les créateurs de demain. Dans cette approche humaine du B to B, le créateur demeure au cœur du projet, et pourra bénéficier des nombreux services que propose la plateforme. Sous couvert d’une marketplace, Reiner propose de mettre à l’honneur une mode responsable et un savoir-faire à la française. L’objectif de Reiner est simple : combattre le fonctionnement actuel de l’industrie textile, pour rendre la mode durable plus accessible. Véritable alternative à la fast fashion dévastatrice, Reiner nous rappelle que plus que jamais, notre modèle doit évoluer. 



  VOIR PLUS D'ARTICLES