Reiner Upcycling

L’upcycling voit de plus en plus sa notoriété accroître depuis plusieurs années. Bien que ce terme soit assimilé pour certains, il demeure cependant hésitant pour d’autres. Ces derniers mois, nombreux sont les acteurs à avoir franchi le pas en intégrant l’upcycling dans leur processus de fabrication, mais au final l’upcycling c’est quoi ? 

Qu’est-ce que l’upcycling ?

L’upcycling (ou “surcyclage” en français) est un procédé consistant à récupérer des matériaux dont nous n’avons plus l’usage afin de le transformer en un produit de qualité supérieure. Concrètement, il s’agit de re-valoriser un produit/ une matière existant(e) en lui donnant une seconde vie. À l’origine, c’est l’ingénieur mécanique Reiner Pilz qui a inventé ce terme dans les années 90. Las de sa société où la consommation est démesurée et destructrice, il évoque alors l’idée de l’« upcycling ». Il finira d’ailleurs par quitter son travail d’ingénieur mécanique pour se reconvertir dans l’ameublement upcyclé d’intérieur. 

Quand la mode devient responsable

Avec l’équivalent d’une benne entière de vêtements jetés chaque seconde, la mode rejoint le podium des secteurs les plus polluants au monde. L’upcycling devient alors une alternative durable mêlant esthétisme et engagement. Le créateur Martin Margiela fut historiquement le précurseur de la mode upcyclée, transcendant ainsi les codes conventionnels de cette dernière. Zéro chute, qualité optimale, unicité des pièces : cette nouvelle forme de production réinvente entièrement l’industrie du textile. Aujourd’hui, l’upcycling ne cesse d’évoluer et se décline désormais en vêtements évolutifs ou encore en pièces détachés. Il permet certes d’apporter une valeur ajoutée à la créativité, toutefois le créateur est contraint par la matière première existante (quantités, couleurs, textures…). Dès lors, il symbolise une figure circulaire permettant de réduire de manière considérable le taux de déchet dans le monde.

Atelier upcycling Losanje

Pourquoi opter pour cette méthode de production ?

Miser sur l’upcycling, c’est adhérer à la libération de plusieurs facteurs. Il permet à la fois aux créateurs mais également aux consommateurs de ne plus choisir entre leur goût pour la mode et leur respect pour l’environnement. Par ailleurs, consommer upcyclé c’est aussi s’opposer à la surconsommation actuelle où vêtement rime souvent malheureusement avec pollution et exploitation. L’upcycling dynamise l’artisanat et prône des pièces de haute qualité. Mais finalement, peu importe la forme qu’il prend, l’objectif reste le même : transformer les matériaux d’hier afin d’offrir une réponse aux enjeux environnementaux d’aujourd’hui et de demain.

Non seulement ce procédé relève du génie à travers l’élaboration d’un concept durable mais il permet aussi de s’émanciper en arborant des pièces trendy et créative. Grâce à l’upcycling, la mode responsable est désormais désirée et copiée par les plus grands groupes.

Si vous avez des questions à propos de l’upcycling, n’hésitez pas à nous en faire part en commentaire.

Retrouvez également l’article de nos 5 conseils pour une collection upcyclée réussie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée